Conseils de pharmacien sur l'entretien physique : le sport c'est bon pour la santé !

Conseils de pharmacien sur l'entretien physique : le sport c'est bon pour la santé !

Le sport c'est bon pour la santé ! Mais il entraîne aussi parfois quelques traumatismes. Comment bien se préparer ? Comment faire face à ses désagréments ?

 

A la montagne, un skieur bien préparé en vaut 2, mais le risque de chute n'est jamais nul ! Alors faites le point sur les premiers soins à prodiguer en cas de "sortie de pistes" !

 

  • COURBATURES :

Elles peuvent être prévenues par la préparation physique (ex : jogging, marche, vélo ...) dans les semaines qui précèdent le départ, un échauffement systématique avant l'effort et une bonne hydratation (1,5 à 2 litres d'eau par jour).

L'huile de massage à l'arnica Weleda peut également être utilisée pour faciliter la préparation et la récupération sportive.

Quand les contractures surviennent, elles sont atténuées par thermothérapie : douches chaudes et poches ou patchs chauffants (ex : Voltaren patch chauffant, Actipoche chaud et froid ...)

Masser les membres avec une pommade décontracturante peut aussi atténuer les douleurs (ex : Décontractyl ...). Compléter au besoin l'action locale par un antalgique par voie orale (ex : paracétamol, ibuprofène ...) pendant 1 ou 2 jours.

 

  • CONTUSIONS :

Elles sont fréquentes suite aux chutes, collisions, pressions des chaussures. Penser aux doses ou granules d'Arnica en 9CH le plus tôt possible après le choc (10 granules) puis 3 à 5 granules en 5CH toutes les 2 heures.

En l'absence de plaie, le traitement oral peut être associé à un traitement à appliquer sur la peau, à base d'arnica (ex : Hémoclar, Arnigel, Arnican freeze ...) ou anti-inflammatoire (ex : Voltaren actigo).

Penser aux formes "pocket" à glisser dans la poche d'un blouson. Dans tous les cas, la protection est impérative : le port d'un casque est préconisé chez les petits comme chez les grands.

 

  • CONTRACTURES :

Cette manifestation de la tétanisation d'un groupe musculaire ne régresse pas spontanément. Elle impose le repos durant 1 semaine pour éviter la formation de lésions plus graves.

Le traitement est basé sur la thermothérapie et les massages à l'aide d'une pommade décontracturante  et/ou des patchs chauffants.

La prise orale de décontractyl à raison d'1 ou 2 comprimés 3 fois par jour peut être conseillée chez l'adulte.

 

  • ENTORSE DU GENOU :

Prédominante au ski, elle se caractérise par une gêne à la marche, un oedème et éventuellement un hématome. Une consultation médicale est indispensable, mais dès l'apparition du traumatisme, le protocole G.R.E.C. doit être mis en place : Glaçage de l'articulation par cryothérapie (ex : bombe de froid, poche froide, ...), Repos et utilisation de cannes anglaises au moins pendant 48h, Elévation de la jambe à 45°, Compression à l'aide d'une bande cohésive ou de crêpe.

Les anti-inflammatoires locaux sont conseillés pour leur effet antalgique (ex : Cliptol gel, Voltaren actigo, ...). L'action locale peut être complètée par un traitement antalgique par voie orale (ex : paracétamol, ibuprofène, ...).

Elles peuvent être prévenues en faisant régler et ajuster ses fixations par un professionnel.

 

                                        

 

Quelques produits à mettre dans sa trousse à pharmacie pour le ski ou tout sport :

 

- Suite à une chute : Arnica montana 9CH

- Huile de massage et/ou gel anti-inflammatoire : Huile de massage Arnica Weleda, Cliptol

- Crème anti-frottement : Akiléine Nok

- Contre les ampoules : Pansements anti-ampoules Compeed

- En prévention des crampes, des courbatures, de la fatigue musculaire : Sporténine (Boiron)

- protection solaire

- Antalgique / AINS en comprimés : paracétamol / ibuprofène