Le Cholestérol

Le Cholestérol

Le cholestérol est une molécule lipidique qui est produite naturellement par l'organisme.

Il joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de chaque cellule.

Mais un excès de cholestérol dans le sang est l'un des facteurs de risque du développement d'une maladie cardiaque coronarienne.

Il existe plusieurs facteurs de risque de maladie cardiaque coronarienne et il est important de prendre en compte chacun d'entre eux pour réduire son risque global.

Le cholestérol circule dans le corps en se fixant à différents types de lipoprotéines. Les 2 principaux types de lipoprotéines sont de la lipoprotéine à haute densité (HDL) et de la lipoprotéine à faible densité (LDL).

Le cholestérol LDL est souvent appelé "mauvais cholestérol" car il contient une quantité relativement élévée de cholestérol qui peut s'accumuler sur les parois artérielles en cas d'excès.

Le cholestérol HDL, lui, éliminele cholestérol de vos artères en l'entraînant vers le foie où il est éliminé, c'est pourquoi il est souvent appelé "bon cholestérol".

  • Recommandation pour préserver votre santé :

"Mauvais cholestérol" LDL : inférieur à 0.6 g/L

"Bon cholestérol" HDL : supérieur à 0.4 g/L

Idéalement, pour le cholestérol total : 2.0 g/L

Votre corps produit du cholestérol car nous en avons besoin pour effectuer un certain nombre de fonctions différentes : c'est une composante importante des membranes cellulaires et un précurseur des hormones et des acides biliaires qui aident à la digestion.

 

  • Exigences individuelles :

La majorité (80%) de notre cholestérol est fabriquée par l'organisme, une synthèse déterminée génétiquement et que l'on ne peut influencer. Changer son mode de vie au sens large, alimentation et activité physique, est le seul moyen pour faire baisser naturellement un cholestérol trop élevé, de quelques pourcents.

Il suffit d'une prise de sang pour le doser ; sachant que plus les autres facteurs sont nombreux (âge, tabac ...) et plus on devrait être exigeant, à la baisse, pour son LDL !

 

  • Réducteur de LDL ou réhausseur de HDL ?

Pour combattre cet excès de cholestérol, hors les statines, plusieurs solutions, naturelles, permettent de jouer sur la part de cholestérol non fixée par la génétique ...

C'est toujours, sauf urgence, par ces ajustements nutritionnels que l'on commence !

- Privilégier les acides gras insaturés :

Les acides gras "saturés" ne devraient pas dépasser le 10ème des apports caloriques de la journée ... On les trouve principalement dans les graisses animales, charcuteries, viandes grasses ... A délaisser, au profit des acides gras mono-insaturés comme l'huile d'olive ou de colza et des acides gras polyinsaturés comme les graines, huiles végétales, poissons gras ...

- Dire oui aux stérols végétaux :

Comme par exemple l'avocat, l'huile de maïs, de colza, de blé, de lin ... entrent en compétition avec le cholestérol pour être absorbés par l'intestin.

- Plébiciter les fibres "visqueuses" :

Présentes dans les fruits (de la passion par exemple), les légumes (aubergines, avocats ...) et les céréales complètes, ni digérées, ni absorbées (dans l'intestin), elles forment, additionnées d'eau, un gel qui emprisonne les graines alimentaires et en limite l'absorption intestinales. 

- Croquer une poignée d'amandes (ou de noisettes, ou de noix) chaque jour

- Essayer la levure de riz rouge :

La levure de riz rouge contient en effet un équivalent d'une statine, faiblement dosée, ce qui limite les effets indésirables.

- Se mettre au thé :

Riche en théaflavines (thé noir)

- Bouger et encore bouger :

Marche, course à pied, natation, vélo, à intensité modérée ou élevée, à raison de 30 min/jour.

 

  • Quand faut-il prendre des statines ?

Pour bloquer la synthèse excessive de cholestérol.

Celles-ci bloquent tout le processus de fabrication de la synthèse du cholestérol, sa production est ainsi limitée. Alors, pour s'alimenter en cholestérol, les cellules du foie multiplient leur nombre de récepteurs au LDL cholestérol, ce qui leur permet de capter davantage de cholestérol circulant et par conséquent de "nettoyer" les artères.